fbpx

La chemise Recuptex de Bucas, l’indispensable de l’hiver

Nouveau test produit, nouvel article, nouvelle histoire ! C’est l’histoire d’un cheval étranger (un peu) sensible, qui vit assez mal l’hiver. Enfin, il vit l’hiver comme nous, sous couvertures, cou rentré, épaule en avant, abdos relâchés et dos frigorifié. J’exagère à peine.

La détente? 20 bonnes minutes de pas. C’est long. En fait, 20 minutes au pas en hiver, c’est très long. D’ailleurs, 20 minutes après, Petit Tonnerre est prêt à travailler mais le cavalier lui, n’a plus d’orteils, plus de nez et les doigts congelés. J’adore l’hiver, si si je vous jure, un vrai bonheur.

Donc, l’idée était de trouver un “accessoire” qui permette de détendre les muscles du cheval avant et après la séance, sans frigorifier les cavaliers (qui peuvent boire un bon chocolat chaud au club house en attendant), qui puissent tant qu’à faire prévenir les problèmes de dos, favoriser la récupération et enfin résoudre les douleurs musculaires. C’est qu’avec l’expérience on devient gourmand !

Après quelques (jours) recherches, et plusieurs tests produits, nous nous sommes arrêtés sur la chemise Recuptex de Bucas. A priori, elle semble remplir notre cahier des charges et promet de “prévenir les problèmes médicaux ainsi que pour soutenir le traitement de maladies comme l’arthrite chronique, les douleurs musculaires, les problèmes de dos, kissing spines (conflit du processus épineux) et autres maladies musculaires”.

Nous les avons pris au mot !

Descriptif technique:

La chemise Recuptex de Bucas est composée, pour la partie intérieure, d‘un filet mesh en acier inoxydable extrêmement fin qui reflète les champs magnétiques créés à l’intérieur du corps. Elle agit sur le même principe qu’une cage de Faraday.

Extérieurement, la chemise est munie du système breveté “Snap-lock” au niveau du poitrail et de sangles croisées pour la maintenir en place.

La chemise a été étudiée pour préserver les champs magnétiques à l’intérieur du corps du cheval, permettant ainsi de booster la circulation sanguine et l’apport d’oxygène. Une augmentation du niveau d’oxygène dans le sang permet de préserver les muscles et de réduire les inflammations. Des muscles fatigués généreront de l’acide lactique. L’acide lactique provoque des douleurs musculaires. CDFD

La chemise thérapeutique Recuptex de Bucas permet à la fois de préparer le cheval à l’effort mais également d’aider à la récupération des muscles après le travail. Elle peut donc être utilisée avant et après le travail.

Bucas indique que la chemise peut être utilisée en prévention sur des chevaux ne présentant aucun problème physique mais qu’elle aiderait également dans le traitement de maladies telles que:

  • L’arthrite 
  • Les douleurs musculaires 
  • Les lésions au niveau des tissus 
  • Les courbatures 
  • Les douleurs au niveau de la colonne vertébrale

Notre test produit

Difficile de ne pas être séduit par le descriptif de cette chemise thérapeutique ! Nous voilà donc embarqués dans un nouveau test produit pour lequel nous avons fait appel à des cavaliers amateurs et à un cavalier professionnel : Thibault Roca.

Résultat du test sur un cheval de 10 ans, travaillé de manière régulière, ne présentant pas de pathologie particulière mais sujet à certaines raideurs et courbatures. Nous sommes dans le cas d’un cheval sensible.

Nous avons suivi scrupuleusement les recommandations de Bucas quant à l’utilisation de la chemise Recuptex. A savoir, commencer par mettre la chemise une demi-heure, voir comment le cheval réagit puis augmenter la durée d’utilisation petit à petit jusqu’à atteindre deux heures avant le travail et deux heures après. A noter, qu’une fois le cheval habitué, la chemise peut être laissé en continu sur le cheval.

Premières observations :

Une fois la chemise mise en place, nous pouvons rapidement observer le principe de la cage de Faraday en direct live! Petit à petit, la chaleur que le corps du cheval dégage reste à l’intérieur de la chemise, lui réchauffant le dos progressivement. Après deux heures d’utilisation, le cheval a donc le dos “chaud”. Nous pouvons donc nous lancer dans notre séance d’entrainement!

Dès le début du travail, le cheval ne présente aucune raideur. Il est prêt à travailler, divisant le temps de marche “rênes longues” par 2. Nous attaquons donc notre séance dans de très bonnes conditions. Notre premier “cheval test” a pour habitude d’être détendu rênes longues au 3 allures, permettant ainsi au cheval de se délier et de placer son dos en douceur. Lors du test, nous pouvons observer un cheval délié dès le début du travail. Les raideurs habituelles de début de travail ont disparu. Le cheval est prêt physiquement. Un bon point pour la Recuptex!

Nous avons poursuivi notre test sur plusieurs mois, alternant des périodes d’utilisation de la Recuptex plus ou moins longues, avec des périodes où ne l’utilisons pas. Nous avons également effectués différentes séances de travail, plus ou moins longues, plus ou moins intensives en fonction du planning du cheval. Et le résultat est sans appel : ce produit fonctionne vraiment.

Il est surprenant de voir la différence lorsqu’on utilise la chemise et lorsqu’on ne l’utilise pas. Utilisée en amont et en aval du travail, lors d’une séance relativement intense de saut, le cheval ne présente aucune courbature le lendemain. Il est relâché et bien dans ses sabots!

Nous notons cependant quelques points d’attention : nous ne recommandons pas d’utiliser la chemise comme une séchante directement après le travail. La chaleur du corps étant “emprisonnée” dans la couverture, les chevaux transpiraient. Nous recommandons donc d’attendre que le corps se refroidisse et que les chevaux soient secs avant de la mettre.

Nous recommandons également de ne pas l’utiliser en été (ou alors il faut utiliser la version light). Lorsque la température excède les 15 degrés, et passé une utilisation de plus d’une heure, les chevaux avaient trop chauds.

Nous recommandons une utilisation progressive de la couverture Recuptex en prenant en compte la température extérieure, et éviter de l’utiliser comme une chemise séchante. A contrario, nous la recommandons fortement pour tous les chevaux athlètes ou présentant les pathologies mentionnés ci-dessus. Le fonctionnement est réèl, l’efficacité assez impressionnante et il s’agit d’un vrai plus dans la vie de nos compagnons sportifs !

Nos Ambassadeurs l’ont testé pour vous :

Test de Thibault Roca, cavalier professionnel.

Thibault a testé la couverture pendant environ un mois. Il a choisi pour ce test un cheval de 5 ans, souffrant de douleurs lombaires et présentant un conflit du processus épineux.

Au travail, Thibault le décrit comme “un cheval assez raide, étriqué dans ses allures et qui a du mal à se tendre”.

Thibault a utilisé la chemise Recuptex environ 40 minutes avant le début du travail du cheval. Il a pu observer: “le cheval a été très réceptif à la Recuptex. Il s’est tout de suite montré disponible dans le travail, beaucoup plus délié dans les allures. J’ai ressenti une vraie différence. Pourtant, je n’avais pas été convaincu des précédents essais sur les couvertures thérapeutiques. Je ne peux que recommander cette couverture, qui est un vrai plus dans le travail des chevaux. Elle permet en effet de réduire considérablement le temps de mise en route du cheval.”

Le second test a été effectué sur une jument dite “ovarienne”. Le test n’a pas été concluant sur ce type de douleur.

Nous avons également demandé à Jennifer Bos, cavalière amateur, d’essayer la Recuptex sur ses 2 chevaux, sur un mois également.

Elle l’a mise sur ses chevaux pendant une durée de 30 minutes avant le début du travail. Un de ses chevaux présente des douleurs lombalgiques associées à de l’arthrose.

Jennifer témoigne “Mon cheval nécessite normalement une détente de 20 à 30 minutes rênes longues, période durant laquelle je ne peux pas lui demander grand chose. Il a vraiment besoin de temps pour se mettre en route et que son corps soit prêt à se mettre au travail. Lorsque nous utilisions la Recuptex, il était disponible quasiment tout de suite! J’ai pu ressentir que son corps était beaucoup plus délié et le cheval avait les muscles davantage prêt à travailler. Je recommande également cette couverture, qui est un vrai plus pour des chevaux de sport ou des chevaux présentant des pathologies dorsales telles que l’arthrose. Un vrai changement pour mes 2 loulous, j’en suis ravie”.

En conclusion, la chemise Recuptex de Bucas est pour nous, devenue un indispensable! Son action a été démontrée et nous sommes ravis de cet essai-produit plus que concluant.

Si vous souhaitez vous la procurer, voici nos recommandations d’utilisation:

  • Commencez par habituer votre cheval à la chemise pendant une quinzaine de minutes le premier jour.
  • Augmentez petit à petit la durée d’utilisation. Vous pouvez la mettre jusqu’à 2 heures avant le début du travail pour un maximum d’efficacité.
  • La chemise est beaucoup plus chaude qu’elle ne semble l’être. Nous recommandons de ne pas ajouter de couverture par dessus la Recuptex. Pour une utilisation au printemps ou en été, privilégiez la version “light” de la couverture Recuptex.
  • Vous pouvez l’utilisez après le travail pour favoriser la récupération de votre cheval, mais attendez que le cheval soit sec afin d’éviter qu’il ne se mette à transpirer sous la couverture.
  • Nous recommandons également une utilisation ponctuelle du produit (pas plus de 3 fois par semaine) afin d’éviter que le chevaux ne s’habituent trop à ses effets.

Malheureusement et pour la première fois, aucune des selleries contactées n’a souhaité “jouer le jeu” des codes promo. Ainsi nous ne pourrons pas vous transmettre de bon plan !

Mais, face à l’efficacité du produit, nous nous devions (en cette période de solde) de vous présenter cet article!

A très bientôt!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :