fbpx

Laura Matha, ostéopathe animalier. "Quand bienveillance rime avec excellence".

Aujourd’hui nous avons souhaité vous présenter notre toute première partenaire, Laura Matha. Laura a en effet été la toute première à répondre présente lorsque nous lui avons présenté le concept du site.

Lorsque LVVC a été crée, l’idée était (et est toujours) d’être entouré de professionnels du monde équestre, qui puissent non seulement participer aux tests produits mais également éclairer un maximum de personnes sur des sujets d’actualité.

Nous avons rencontré Laura il y a un plus d’un an maintenant. Pour la petite histoire, mon cheval souffrait depuis plusieurs mois de problèmes de dos liés à différents paramètres (problèmes posturaux de mon côté, manque de tonicité musculaire, raideurs caractérisées et blocages incessants). J’ai fait appel à différents professionnels, nous avons pratiqué une mésothérapie, travaillé sur différents soins et malheureusement je dois bien admettre que malgré mes efforts, mon cheval continuait à souffrir du dos.

Puis, un jour, arrive aux écuries avec sa jument, une jeune femme bien dans ses baskets, passionnée par son métier, ayant une expérience et une connaissance du monde du cheval assez impressionnante (Laura a géré ses propres écuries, a groomé de nombreux cavaliers pro, elle est également enseignante, titulaire du BPJEPS et assistance vétérinaire), bref Laura a un sacré parcours.

Au détour d’une discussion, je lui ai expliqué ma situation, les problèmes rencontrés avec mon cheval et j’ai fini par lui demander de le manipuler. Laura est une vraie pro.

Elle est brillante, compétente, à l’écoute, ne juge jamais un cheval ou un cavalier. Sa remise en question permanente, son goût pour la recherche, sa générosité et son talent ont achevé de me convaincre.

C’est ainsi que Laura est rentrée dans notre vie. En quelques mois, mon cheval s’est transformé et lui qui était suivi mensuellement, est aujourd’hui un cheval normal, bien dans ses sabots. Laura a toujours répondu présente dès lors que j’avais une question, un doute (enfin 1000 doutes), elle s’est littéralement investie dans le bien-être de mon cheval.

Après cette “courte” introduction, nous avons souhaité interviewer Laura (d’ailleurs nous ne sommes pas les seules puisque Télé Matin, sur France 2, lui a proposé un reportage que vous pouvez retrouver ici, à la vingtième minute exactement!).

Enfin, nous vous laisserons découvrir les témoignages de quelques-uns de ses clients en bas de page.

Laura, peux-tu nous présenter le métier de l’ostéopathie ?

L’ostéopathie s’appuie sur le principe de l’homéostasie ; un organisme qui fonctionne bien est capable de se maintenir seul en bonne santé. L’ostéopathe a pour rôle de repérer et normaliser des lésions qui empêchent le bon fonctionnement des différents tissus et systèmes de l’organisme. Ainsi, il travaille aussi bien sur le système locomoteur (idée première lorsqu’on pense ostéopathie) mais aussi système nerveux, hormonale, musculaire, digestif…

Le métier a t-il évolué ces derniers années ?

Très peu répandu il y a encore une quinzaine d’année, ce métier attire de plus en plus de jeunes (et moins jeunes). Les formations viennent d’être encadrées par l’état, et un examen d’aptitude a été rendu obligatoire l’année dernière.

Au-delà des normes, je pense que c’est la vision de l’ostéopathie du plus grand nombre, y compris de la médecine, qui évolue le plus. De plus en plus, l’ostéopathe devient acteur de la santé , et donc de la santé animale, au même titre que le vétérinaire, le maréchal ferrant ou encore le dentiste. Il n’y a qu’à voir les annonces de vente de chevaux, les vendeurs stipulent très régulièrement « à jour véto, dentiste, ostéo ».

Quand faire appel à un ostéopathe ?

Les indications les plus courantes pour faire appel à un ostéopathe sont les :

  • Problèmes locomoteurs
  • Contre-performance de l’animal
  • Changement de comportement soudain ou inexpliqué
  • Apport de confort et limite de l’évolution d’une maladie ou pathologie connue (conflit d’épineuses ou arthrose)
  • Entretien classique, au même titre que le check-up vétérinaire

Au-delà des « indications », il est aussi important d’avoir en tête que l’ostéopathe ne peux pas toujours agir, au moins en première intention, certaines situations nécessitent l’intervention de la médecine vétérinaire. L’ostéopathie, comme toute pratique à ses limites. Des examens préalables sont indispensables notamment en cas de troubles aigus : boiterie aiguë, inflammation aiguë, paralysie, …

Quelles techniques utilises-tu?

Il existe énormément de techniques différentes en ostéopathie, à mon sens, c’est l’animal qui doit guider le thérapeute dans le choix des techniques, et non le contraire. Il choisit les techniques mais aussi, le rythme de la séance, et l’intensité des mouvements.

Travailles-tu avec des vétérinaires ? 

Je travaille effectivement avec des vétérinaires et j’avoue aimer le travail en équipe.

Je travaille moi-même dans une clinique vétérinaire et je trouve dommage que dans le monde animal chaque médecine, ou technique de soin soit si segmentée. Nous avons réellement besoin les uns les autres, de communiquer, d’échanger, dans l’intérêt de nos petits (ou grands) protégés mais aussi pour évoluer et progresser dans nos soins. Tous les professionnels en parlent mais très peu sont réellement investis dans de telles démarches.

Traites-tu uniquement les chevaux ?

Non, je traite également des chiens et des chats. En proportion je dirais 70% de chevaux, 25% chiens, et 5 % de chats environ.

Un conseil à donner aux cavaliers ?

Les animaux ne « parlent » pas à proprement dit, mais ils s’expriment tout de même, ils sont même très explicites ! Développez votre communication mutuelle et écoutez-les !

Tu as un parcours particulier, tu nous le racontes ?

J’ai d’abord fais des études “classiques”, j’ai un DUT “techniques de commercialisation” puis une licence de droit au cours de laquelle j’ai passé mon BPJEPS.

J’ai ensuite débuté ma formation en ostéopathie appliquée aux animaux que j’ai financer en travaillant comme cavalière maison et groom dans des écuries de CSO en région parisienne et Normandie.

Je travaille actuellement à temps partiel dans une clinique vétérinaire équine mais aussi canine et rurale.

Ton produit phare du moment ? 

Je suis très à cheval sur l’alimentation, je dirais donc les Fibres Sensitive de Husse, super en complément de rations concentrées, manquant très souvent de fibres.

(Il parait que nous allons en parler très prochainement !)

Comment faire appel à toi? Sur quel secteur te déplaces -tu? 

Je me déplace principalement en Ile de France, en Normandie et dans l’Yonne. Je peux cependant aller un plus loin pour aller à la rencontre de plusieurs animaux (déplacement groupé).

Je suis joignable par téléphone au : 06.37.35.73.04 ainsi que via ma page Facebook.

Proposes-tu des services particuliers ?

Pour les chevaux proches géographiquement parlant ou situés dans des écuries où je consulte régulièrement, je propose des forfaits comprenant une prise en charge plus globale du cheval avec des séances d’ostéopathie bien sure, mais aussi du massage, du stretching, afin d’assurer la préparation et la récupération sportive face aux différentes échéances sportives. Cela permet d’assurer un soutien tout au long de l’année, sans devoir attendre une quelconque dégradation.

Pourquoi avoir accepté un partenariat avec LVVC ?

La création de “La vraie vie d’une cavalière” est arrivée à un moment charnière de ma vie professionnelle. Lorsque l’idée m’a été présentée, j’ai tout de suite accroché. L’idée de mettre en avant de nouveaux produits, de pouvoir les tester et donner un avis objectif ainsi que la mise en lumière de professionnels du monde équestre indépendants m’ont séduite. Il était donc évident que souhaitait faire partie de l’aventure !

Je partage également beaucoup de valeurs communes avec LVVC: sérieux, professionnalisme et bien sûr l’amour des chevaux !

Quel est ton produit préféré de la marque ?

Ce n’est pas évident! Je les aime tous beaucoup ! Mais si je dois vraiment choisir, je dirai le tout dernier né de la marque, le sweat “Maud”, qui va être proposé en plusieurs couleurs et toujours 100% bio ! (c’était un secret on avait dit!!)

Pour aller au bout de cette recommandation, nous avons contacté quelques uns des clients de Laura, nous vous laissons découvrir leurs témoignages 100% vrai !

  • Témoignage de Margaux Ozilou, ostéopathe corps humain et cavalière :

« Laura est une ostéopathe investie, consciencieuse et très professionnelle. Elle suit mes chevaux depuis un an et leur évolution est phénoménale ; sur leur musculature, leur comportement au box, la sérénité des chevaux montés et évidemment leur progression dans le travail. Je ressens les bienfaits des séances dès le lendemain et cela perdure dans le temps. Sa prise en charge est globale, elle n’est pas avare de conseils et son implication est totale que vous ayez un jeune cheval qui débute tout juste le travail ou bien une jument de concours établie ou même un cheval de loisir! Elle pratique toutes les techniques ostéopathiques qu’elle adapte en fonction du cheval à l’instant T. C’est une ostéopathe complète sur qui vous pouvez compter pour le suivi de vos chevaux et poneys tout au long de l’année. »

  • Témoignage de Delphine et Arnaud Nessi, dirigeants du Gambais Jump/Ecuries Nessi :

“Une professionnelle qui mérite d’être connue! Laura a commencé depuis quelques mois sur notre jument de Grand Prix et a tout de suite ciblé ses problèmes. En plus de prendre le temps, elle sait être attentive aux chevaux. La séance est consciencieuse. Toujours une détente musculaire avec des massages pour les tensions. Nous avons été tout de suite conquis par son travail et surtout de voir la différence sur nos chevaux puisque maintenant elle a nos 2 autres chevaux en suivi. Chacun a ses petits soucis mais les solutions sont toujours apportées pour leur confort quotidien. Nous sommes fières de travailler avec Laura pour sa qualité de professionnelle et l’attention qu’elle porte à nos chevaux. Merci à elle. Vous pouvez y aller les yeux fermés.” 

  • Témoignage d’Adrien Chabot, cavalier professionnel:

“J’ai fait appel à Laura il y a quelques mois déjà, ayant pu constater ses bienfaits sur certains chevaux de clients. J’en suis satisfait, car son discours et sa vision du cheval est réciproque à la mienne. Dans pratique de l’équitation de tous les jours, j’ai pu constater pendant et après ses manipulations, de nettes améliorations sur tous les chevaux, à cela on y ajoute des performances sportiveson ne peut que recommander !

Je pense que tout cheval (commerce, ou personnel) a besoin d’un suivi régulier, comme tout athlète ! Après tout un cheval de sport n’est ni plus ni moins qu’un athlète! Et Laura entre entièrement dans la réussite sportive et commerciale de mon écurie par son professionnalisme et ses résultats d’ostéopathes. 

  • Témoignage de Virginie Taquet, cavalière.

“J’ai fait appel à Laura pour mes poulinières et mes poulains. Elle a su se montrer patiente, elle a pris le temps. Elle met l’animal en confiance avant de soigner.

Ma pouliche, très grande pour son âge, s’est fauchée violemment. On ne pouvait plus la toucher. N’ayant jamais vue d’ostéopathe, Laura a su prendre le temps , “expliquer” au cheval et après soigner. Laura soigne les jeunes chevaux en tissulaire ce qui permet de les manipuler sans les brusquer.

Concernant ma poulinière qui ne se couchait plus, l’intervention de Laura a permis, en 72 heures, de lui permettre de se coucher à nouveau et de se reposer. Avec patience et douceur pour les mamans pleines , Laura a pu les manipuler sans danger pour la gestation. A la fois professionnelle et à l’écoute des animaux  je recommande ses soins !

  • Témoignage de Séverine Romagnoli, cavalière de loisirs :

“J ai fait appel à Laura suite à l’apparition soudaine, un matin, d’une boiterie de l’antérieur gauche sur une de mes juments (acheté quelques mois plus tôt). Laura a tout de suite détecté d’anciennes lésions, (garrots/cervicales/epaules/avant bras gauche) bien au-delà de ce qui apparaissait à priori comme une boiterie d’antérieur.

Pour la petite histoire, lors de l’apparition de la boiterie, j’ai contacté un premier vétérinaire à conclu quelques jours plus tard à une simple sole mince et à préconisé de la ferrer des antérieurs : aucun résultat. Hélas la boiterie était toujours présente et de même intensité 15 jours plus tard. Un second vétérinaire a été consulté en clinique, pour qui, il s’agissait à priori également d’une boiterie basse (test de la planche, du surfaix, anesthésies de divers points de l antérieur etc).

J’ai décidé de laisser la jument à la clinique afin qu’elle puisse avoir des examens plus poussés, radios et échographies, en insistant pour que des examens “plus haut qu’au niveau de l’antérieur” puissent être réalisés, en m’appuyant sur les conclusions de Laura (qui me semblaient cohérente avec la locomotion de cette jument très sur “l’avant main”, avec un “je ne sais quoi” au niveau des épaules ressenti en selle, sans pourtant qu’il n’y paraisse un quelconque problème) 

Il s’est finalement avéré que la boiterie était effectivement due à de très anciennes lésions au vu des tissus, bien plus haute que ce qui paraissait à première vue, exactement là ou Laura les avaient détectées et qui s’étaient réveillées probablement suite à des galopades dans les prés. 

Depuis, je suis scrupuleusement les recommandations de Laura quant au travail de la jument et aux soins complémentaires à apporter (massages, argile)…

In fine, ma jument ne boîte plus du tout depuis plus d’un an! Et même si le côté gauche reste fragile , elle se porte comme un charme et est suivie tous les ans par Laura qui vérifie méticuleusement et avec douceur son état qui ne cesse de s’améliorer. J’en profite pour lui dire un énorme merci.

Pour beaucoup, il fallait mettre la jument “à la retraite”, elle n’était plus montable. Grâce aux conseils de Laura sur les soins, les exercices progressifs répétitifs toujours en ligne droite, jamais rien de latéral, la pousser au fur et à mesure à engager ses postérieurs, et avec de la patience, ma jument est redevenue tout à fait montable, tant en balade qu’en carrière, même si les exercices sont limités afin de ne pas réveiller d’anciennes blessures.

Bref, Laura est top de chez top !

Laura se déplace en Ile-de-France, en Normandie et dans l’Yonne. Vous pouvez la contacter dès à présent au 06.37.35.73.04 ainsi que via sa page Facebook.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :