Laura Pichard, le visage de la marque

Vous l’attendiez ? La voici ! Vous la voyez en photos très régulièrement et ce n’est pas fini ! Laura est LE visage de la marque La vraie vie d’une cavalière et en plus c’est une amie. On en a de la chance!

Laura s’est prêtée au jeu de l’interview et accepté de se dévoiler… en exclusivité, pour nous !

Laura, qui es-tu ?

Je m’appelle Laura. Je viens de la banlieue parisienne, dans le 91, où j’ai passé toute mon enfance. Une fois avoir obtenu mon bac, j’ai décidé de partir voyager et de découvrir d’autres pays. J’ai été en Thaïlande pour un chantier solidaire et en Australie dans le cadre d’un WHV. Je suis revenue en France il y a maintenant un an et demi pour étudier la Psychologie. C’est un domaine qui me plaît énormément !

Etre modèle c’est ton métier ?

Non, ce n’est pas mon métier, et je n’avais jamais fait de shooting photo avant La vraie vie d’une cavalière.

Pourquoi as-tu accepté ?

J’ai tout d’abord accepté par amitié pour la créatrice de la marque. J’ai été enthousiasmée par ses idées et ses concepts. Quand elle m’a proposé d’être son modèle, j’ai accepté sans hésitation. Au-delà de ça, l’univers du cheval, des animaux dans un sens plus large, est quelque chose qui me passionne. J’ai d’ailleurs pratiqué l’équitation pendant 11 ans.

Comment s‘est passé le premier shooting ?

J’avoue avoir été un peu intimidée au début. Mais dès l’arrivée d’Elizabeth et Claire, les 2 photographes, j’ai tout de suite été beaucoup plus à l’aise. Tout s’est déroulé avec beaucoup de professionnalisme et de convivialité à la fois. En conclusion, j’attends avec impatience le second shooting avec l’équipe !

Ton produit préféré ?

Comme mon cœur balance entre le Sherpa et le bonnet, je les classe ex-aequo. Ils sont tous les deux douillets comme j’aime ! Et je peux les porter n’importe quand.

Une anecdote à nous partager ?

La créatrice et moi nous sommes rencontrées grâce à nos chiens, tombés amoureux l’un de l’autre. Aujourd’hui nous continuons de partager autour de l’équitation, et toujours accompagnées de nos deux toutous !

J’ai parfois un côté tête en l’air qui me fait descendre aux mauvaises gares, ou oublier ma valise avant de partir en vacances !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :